Le conseil du mois :

 

Il est temps de penser à déclarer les ruches.

 

Pourquoi déclarer ?

Outre le fait que cette déclaration de ruche soit obligatoire et ce, dès la première ruche, les abeilles, comme tout animal, sont confrontées à des problèmes sanitaires.

Afin de gérer ces problèmes, il est indispensable de savoir où elles sont.

Par ailleurs, savoir où sont vos ruches permet de vous prévenir en cas d’alerte (sanitaire ou d’épandage…).

Enfin, il faut savoir que les aides ou subventions allouées à l’apiculture dépendent du nombre officiel de ruches et de ruchers. Plus on sera nombreux à déclarer, plus la gestion des problèmes sanitaires sera facile, et plus on aura d’aides !

En parallèle, votre déclaration permet de connaitre l’évolution du cheptel apicole.

Qui doit déclarer ?

Tous les détenteurs de ruche, dès la première ruche.

Quand doit-on déclarer ses ruches ?

Tous les ans, entre le 1er septembre et le 31 décembre.

Toutes les colonies sont à déclarer, qu’elles soient en ruches, en ruchettes ou ruchettes de fécondation.

Comment déclarer ses ruches ?

Deux moyens sont disponibles pour déclarer ses ruches :

- Par internet sur le site : mesdemarches.agriculture.gouv.fr – Rubrique “Particulier”  Lien direct

- Par papier en retournant le document Cerfa N°13995

L’envoyer par courrier à la DGAL-Déclaration de ruches, 251 rue de Vaugirard, 75732 Paris cedex 15.

 

Retrouvez toute les infos sur le site du Groupement de Défense Sanitaire des Abeilles en Ariège

 

Arrêtés préfectauraux sur l'implatation des ruches: 

arrêtés préfectoraux france.pdf (5.3Mo)

 

Quelques Conseils pour vos ruches

 

  

 

 

Réaliser votre dossier, AIDE FRANCE AGRIMER

 
Présentation télé-procédure: Téléchargez le pdf
Attention, décision de France Agrimer avec application immédiate.